//
Marketing, Relations publiques, Web

Pourquoi utiliser des mots clairs / suite du sujet Last FM

Parce que certains pourraient utiliser une information erronée et la propager sur internet.

Ce post réfère ma dernière entrée concernant Last FM. je viens de voir sur le site Mashable.com que l’information avait été reprise. Cependant, le posteur de cette info avait compris l’annonce de Last FM de façon bien différente de la mienne.

Vous pouvez le lire ici, mais je veux tout de même copier/coller la partie qui m’intéresse.

If you use Last.fm and live outside of the US, UK, or Germany, you might need to get your wallet out. The online radio service has announced that users outside of those countries (their 3 most popular) will need to start paying €3.00 (about $4.40 USD) per month to continue streaming music on Last.fm.

L’annonce de Last FM concerne la radio et non pas le streaming live de musique. Ce sont deux choses bien différentes. Je pense m’être trompée quand j’ai commencé mon dernier post disant qu’il ne servait à rien d’expliquer le site internet. La radio de Last FM est une radio comme une autre, des musiques sont sélectionnées et vous en faites l’écoute. Le streaming est une option qui permet au site internet de répertorier les musiques que vous écoutez sur votre ordinateur avec windows media player ou un autre lecteur. Il répertorie donc la musique que vous possédez sur votre ordinateur ou bien que vous écoutez sur celui-ci à l’aide d’un CD.

Mashable.com est un site très connu, très lu et il est étonnant de voir que celui qui a posté l’information n’a pas pris le temps de bien comprendre quels allaient être les changements du site internet. Beaucoup de commentaires décrivent la frustration des usagers et certains même annoncent leur souhait de quitter Last FM. C’est ce genre d’accident qui arrive lorsque l’information est mal transmise ou de façon peu claire ou bien qu’elle n’est pas vérifiée. Last FM, tout comme moi, avons pensé que les lecteurs de l’article feraient la différence entre le streaming et la radio. Il faut croire que non. Comme quoi, on est jamais sûr de rien et il est une erreur de penser qu’avec des millions d’usager il est encore inutile d’expliquer en quoi consiste le site et ses options.

Voilà pourquoi dans mon dernier post, je restais convaincue que le nombre d’utilisateurs n’allait pas réellement diminuer mais que cette annonce touchait Last FM dans ses services et ses objectifs premiers.

Voilà un problème de PR comme on en rencontre malheureusement bien souvent! Et c’est une belle leçon que je viens d’apprendre.

Edit: Suite à l’un de mes commentaires, Adam Ostrow a clarifié son post sur Mashable.com. Ah la fabuleuse option des commentaires!

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tweet Tweet

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

%d blogueurs aiment cette page :